La Fondation ? Nos projets Les membres
Les Yourtes

Il s'agit d'un week-end dans la nature, près d'un point d'eau, où nous nous rassemblons en un village de tentes, faisant des feux, des grillades, des balades, des baignades, ainsi que des constructions et créations multiples.

Chacun est libre de venir y poser son abri de fortune. Et chacun vaque à ses occupations, prend du temps pour lui, pour les autres.

La F organise 1 à 2 yourtes par an, selon les lieux que nos membres nous signalent.

>> Voir les archives des yourtes réalisées

>> Voir une séquence vidéo


Les Dons de sang

Fin août

Place St-François
[Lausanne] et autres lieux

La Fondation réalise annuellement un don de sang collectif pour les lausannois à la place St-François [Lausanne] ainsi que deux autres dons uniquement pour les membres au Centre de Transfusion du CHUV.

Conscients des difficultés matérielles et morales propres à toute vie en société, La F a, entre autres, pour but de tenter d’apporter une aide même minime aux personnes qui en ont besoin. Les moyens croitront à la mesure de l’Association.

Le don de sang, à St-François, est en général organisé le samedi du dernier week-end des vacances scolaires d’été. Sous une grande tente installée sur la place piétonne ainsi que dans les rues avoisinantes, les bénévoles de La F cherchent à sensibiliser le public au don de sang (c'est la mission principale de cette opération), mais également afin d'obtenir quelques litres de sang.

Notre partenaire, le Centre de Tranfusion sanguine du CHUV, se charge de toute la part médicale en acheminant infirmières et matériel sur place. Les donneurs se verront offrir des mets concoctés par nos membres, dans notre espace donneur créé comme un salon urbain.

>> Voir les archives des dons de sang réalisés

>> Venez rejoindre notre équipe bénévole


Les performances


La performance est une caractéristique principale de La F. A terme, nous mijotons des idées pour développer les performances collectives que ce soit dans les rues ou dans des institutions, sous mandat ou spontanément.

Une polyphonie est une embuscade sonore ou gestuelle développée et exécutée collectivement dans des lieux de la vie quotidienne, afin de surprendre ou d'émerveiller des spectateurs inattendus.

« C’est là… mais qu’est-ce que ça fout là ? »

>> Voir les archives des performances réalisées

>> Voir une séquence vidéo


Les "Concerts au Levant"

 

Levant 15 [Lausanne]

Les Concerts au Levant sont une illustration remarquable de la musique dite « de chambre » : un salon bourgeois très intime où des connaisseurs de musique se retrouvent autour de musiciens reconnus pour leur intelligence musicale et abordant le plus souvent les répertoires des XVIIIe-XXIe.

Et en second plan du Bösendorfer de 1929 se dressent les Alpes…

>> Voir les archives des concerts réalisés

>> Voir le dossier de présentation des CAL


L'organisation de concerts de musique :

- classique
- contemporaine
- jazz
- manouche
- klezmer


Suisse romande

La musique étant au coeur des activités de La F, des projets se développent avec nos amis musiciens et au fil des rencontres.

Des mandats nous sont parfois attribués pour l'organisation de projets musicaux, ou simplement pour proposer des artistes, ce qui, sans modestie, contribue à la qualité musicale de notre chère Suisse occidentale.

Les principaux projets développés depuis 2003 furent les concerts classiques privés au Levant à Lausanne, les concerts classiques dans la cours de la Valsainte à Vevey, les deux premières éditions du festival de musique de chambre CULLY CLASSIQUE, les concerts de jazz (Levant, Lausanne), quelques sets manouche et klezmer au Bleu Lézard et au Java à Lausanne, ainsi que les projets expérimentaux (musique contemporaine, Levant).

>> Voir les archives des concerts réalisés


Les vidéo-journaux


Nos équipes travaillent à la réalisation de vidéo-journaux des derniers projets réalisés par notre Association. Ces courts-métrages garantissent la présentation et la diffusion de La F. Ils sont réalisés dans un maximum de styles, allant de l’abstrait à la chronique la plus journalistique.

Les DVD ainsi créés sont adressés non seulement aux institutions de subventionnement et aux partenaires culturels, mais encore ils sont diffusés à l’occasion de chacun de nos projets.

Vous trouverez ces documents dans ce site sous les différents projets.


Les expositions

Suisse romande


La F aime l’art plastique : selon la meilleure solution, nous organisons ou collaborons à la réalisation d’expositions individuelles et collectives, à part entière ou en marge d’un autre projet que nous organisons.

Nous souhaitons présenter une vaste palette d'objets artistiques, élargir le champ des découvertes, varier les moyens d'expression (variété des medias utilisés).

>> Voir les archives des expositions réalisées

>> Voir une séquence vidéo


Les courts-métrages

Dans la directe ligne des performances, qui consiste à mettre en scène l’absurde, l’inattendu et l’irréel, mais avec un souci de cohérence et d’esthétisme : nous souhaitons filmer ces mises en scène pour en faire des supports médias touchants.

Il n’y a aucune arrière-pensée directe, aucun fondement conceptuel et idéologique ; ceux-ci viennent plus tard, dans la tête du spectateur, sous forme de remise en question ou de prise de conscience.

 
Les projets placés aux oubliettes ... pour le moment.
Masterclasses


Cyril de Vries, membre fondateur de La F, a lancé un projet en 2005 avec Mme Esther Yellin ainsi qu’avec le Quatuor Borodine, sans suite.

A terme, l’idée est d’organiser un cours pour une quinzaine de pianistes travaillant en Europe, par un(e) professeur ou un ensemble que l'on ne présente plus, durant un week-end où les élèves sont logés aux petits soins.. et il convient par-dessus tout de créer une extraordinaire atmosphère de travail ainsi qu'une certaine intimité entre les participants. Les cours sont publics.


Créer un réseau
de bicyclettes



Nous essayons depuis au moins un an de constituer un réseau de vélos qui seraient utilisables par les membres de La F à Lausanne. Nous avons acheté à très bon prix huit vélos des années 1920 à 1990, nous en avons réparé une partie (3-4), les avons coiffé de paniers et muni de cadenas (ayant tous le même code). Le problème est que les vélos se font voler, endommager, se perdent etc. Sur ceux qui étaient mis à neuf, il nous en reste un (c’est déjà mieux que rien).

Dîners dans le noir


Il y a deux ans, nous avions organisé, entre amis, un tel dîner ; sa réussite de ce dernier nous pousse à réitérer la chose. Il s’agirait de dîners qui auront lieu dans le noir le plus complet avec 12 convives qui ne se connaîtraient ni d’Eve ni d’Adam. A l’issue de ces deux dîners, les participants quitteront la salle un à un sans se voir afin de ne pas pervertir la perception spéciale qu’ils auront acquit jusque-là grâce au noir total.

L’intérêt de la chose ne porte pas du tout sur les aspects amusants ou inhabituels qui surviennent lorsque l’on mange sans lumière, mais il réside dans le fait que l’absence de lumière – ne pas voir et ne pas être vu – permet de connaître l’autre totalement différemment, révèle une sorte d’ambiance rêvée où la voix et son timbre jouent un grand rôle, et où la peur d’être jugé ou observé disparaît au profit d’une relation plus directe et d’une qualité d’écoute plus essentielle.